La vocation

Hackerspace à Nanterre

Le mot d’ordre de l’Electrolab est la réappropriation par la pratique des technologies et des moyens industriels par le plus grand nombre. Pour apprendre, expérimenter et partager, les membres construisent, récupèrent, modifient, réfléchissent … bref « hackent » de nombreux outils, dans 1500 m² d’ateliers et espaces conviviaux.

Apprendre

En mettant à disposition de toutes et tous les outils théoriques et pratiques, l’Electrolab favorise l’apprentissage par le faire. Dans cette dynamique, l’idée du lieu est de faire se croiser les membres, et que chacun devienne à son tour sachant et apprenant. Le but de l’association est donc de donner les outils pour que ces rencontres se fassent : conférences, réunions thématiques, …

Expérimenter

Pour que l’apprentissage par le faire puisse exister, les membres ont construit l’espace et l’association autour de l’expérimentation. La réappropriation de l’objet technologique ne peut se faire qu’en laissant la place et la possibilité de manipuler, observer, monter, démonter, modifier des objets ou machines. Au fil des années, l’association s’est dotée et se dote en permanence d’outils en tous genres.

Partager

Bien entendu, le partage est le troisième pilier de l’Electrolab. Notre conviction est qu’apprendre et expérimenter ne peuvent se faire qu’ensemble. Cette idée va, pour nous, bien au-delà de rassembler des bricoleurs aguerris qui viendraient chercher des outils pour réaliser leurs projets. Si les rencontres entre personnes ayant les mêmes centres d’intérêt et le même niveau sont intéressantes, nous pensons que c’est en permettant au plus grand nombre de se croiser et d’échanger que les choses les plus intéressantes se passent.


Interviews

  • Interview de Clément Quinson, Electrolab Nanterre / soundcloud

  • Interview d’Olga Petit, membre Electrolab / soundcloud