Equipment servicing

Hackerspace à Nanterre

Equipment servicing

Une fois n’est pas coutume, nous allons relater dans ces pages ce qu’il s’est passé durant l’ouverture de ce jeudi. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, le jeudi est un soir exclusivement réservé aux membres. Il n’y a pas de repas d’organisé, pas de grand discours, pas de sympathiques conversations durant les quelles on refait le monde : le jeudi, on bosse !

Nous avons reçu dans la journée les éléments pneumatiques nécessaires à la remise en état du circuit d’air de la perceuse inversée.

L’assemblage des éléments est très agréable : chaque pièce a un emplacement précis, tout s’emboîte en douceur et avec une facilité déconcertante 🙂

Les anciens tuyaux sont coupés puis équipés des manchons à raccord rapides de manière à pouvoir utiliser du tuyau souple qui a le bon goût d’être bien plus simple à mettre en forme.

Une petite vanne a également été ajoutée pour un meilleur contrôle du débit dans le coussin d’air de la table.

Une petite erreur s’étant glissée dans notre commande, nous n’avons pas pu mettre en pression le circuit, il manque juste UN raccord rapide. Ce sera pour une prochaine fois.

Une autre équipe de mécanos du jeudi soir s’est penchée sur un petit souci de notre belle fraiseuse : La butée basse de l’axe Z est cassé et la machine, privée de cette sécuritée s’est bloquée en allant « trop bas ». Nous nous sommes donc retrouvés dans une situation où l’avance des Z est forcée vers le haut par la butée cassée et où tout le poids de la table empèche un quelconque mouvement. Résultat : à la main, impossible de faire tourner le volant et au moteur, le limiteur de couple (probablement plus lâche que dans sa jeunesse) se met en fonction immédiatement. Après avoir essayé vainement de soulager le mécanisme en soulevant la table manuellement, la seule solution envisageable semble de démonter une partie de la boite des avances pour désengager la manette de l’axe Z et débrayer le moteur.

Armés des plans détaillés de la bête, ce qui fut dit fut fait et une bonne heure plus tard, la vieille dame s’était remise de son lumbago. Que les chirurgiens mécano en herbe soient ici publiquement félicités pour cette belle opération. Pour éviter que le souci ne se reproduise, la butée haute encore fonctionnelle (et beaucoup moins utile vu notre usage de la machine) a été temporairement installée en lieu et place de la butée basse. Nous avons bien sûr profité du démontage pour inspecter un peu l’état des différentes transmissions de la machine qui, comme vous pouvez le voir sur les photos suivantes sont relativement impeccables 🙂

Pendant ce temps, le projet d’extrudeuse à plastique pour reprap a bien avancé également et le lab était parfumé d’une douce odeur d’abs fondu / mouliné / mixé /travaillé.

Enfin, en zone chimie, une nouvelle version des électrodes a plasma était mise à l’épreuve du vide et des kilo-volts… du grand spectacle !

Bien entendu, de nombreux autres projets personnels étaient en cours ce soir là, le lab était en plein effervescence 🙂 Suite aux frasques de l' »opérateur » bluenetworks, les membres ayant été privés de SCM pendant quelques jours, ils sont venus rattraper le temps perdu en commitant directement depuis le lab et ils s’en sont donnés à coeur joie !

Vu le succès de ce genre de soirées et le « coup de boost » qu’elles permettent d’apporter aux différents projets, nous réfléchissons actuellement à ouvrir une fois de plus dans la semaine pour titiller la créativité de tous et de mieux partager les machines outils qui sont très prisées… stay tuned 😉