Wip, wip, wipe :)

Hackerspace à Nanterre

Wip, wip, wipe :)

Work in progress !

Cela fait un petit moment qu’il n’y avait pas eu de news sur ce site mais c’est par manque de temps et non par manque de choses à vous raconter… Pour nous faire pardonner, voici un rapide petit tour d’horizon des différents chantiers de remise en route de nos chères machines outils 😉

* La Fraiseuse :

Le bac d’huile de coupe dans lequel une nouvelle forme de vie extraterrestre commençait son évolution a été vidé de son « contenu » puis récuré, savonné à l’eau chaude et re-rempli de bonne huile neuve dissoute selon les règles de l’art.

Le voyant d’huile de la boite principale avait été abimé puis recollé par le précédent propriétaire. Nous l’avons achevé en essayant de l’ouvrir (la colle ça se dévisse très mal) et avons donc du le remplacer avec un voyant de fabrication artisanale avant de refaire le plein d’huile neuve.

Elle a au passage été huilée intégralement avec amour mais là, je m’égare…

* La perceuse inversée

Le système pneumatique et le système électrique ont été complètement refaits, les courroies ont été changées, la broche débloquée, il était temps de faire un petit essai grandeur nature.

On attend avec impatience la réception des huiles nécessaires à la remise en service du circuit hydraulique et les pièces (en cours de tournage) pour la partie optique. ça c’est du projet plu-ri-disciplinaire !

* La cisaille

C’est une petite nouvelle, elle a été acquise récemment pour une somme modique et pourtant ne nécessite pas de révision parce que juste « schklunk »!

* La scie fraise

Le démontage et le dégrippage ont commencé, la rouille ne simplifie pas la tâche… on y travaille, on y travaille !

* La ligne de refusion

Encore une nouvelle ! Cette magnifique ligne de refusion au look digne des usines soviétiques dans alerte rouge nous a été offerte ce week end par un sympathique bienfaiteur. Ni une ni deux, elle fut démontée, nettoyée, remontée, révisée et testée par nos adeptes du PCB. L’ampoule infrarouge de préchauffage fut remplacée par un modèle équivalent à celui d’origine qui est désormais introuvable et une bonne demi heure fut nécessaire pour comprendre les subtilités de réglage et trouver la bonne chaleur pâtissière pour la soudure dont nous disposons. La vidéo de la première refusion au lab ne devrait plus tarder !

Bref, que d’amusement en perspective 🙂