Tuesday 22/02/2011

Hackerspace à Nanterre

Tuesday 22/02/2011

Ambiance bonne enfant et joyeuse au lab ce mardi: tout le monde a des idées pleins la tête. Pourtant, une partie de la soirée a été consacrée à discuter des travaux d’aménagement prévus pour le prochain week-end. Mais avant tout – et c’est l’essentiel – on s’est mis autour d’une bonne table.

Au menu :
-saucissons et poissons apéritifs;
-les côtes de porc grillées aux deux moutardes avec pâtes et légumes variés;
-fromages;
-compote de pommes.

Rappeurs de rep
Cette semaine, on a parlé Reprap, ces « imprimantes » qui construisent des pièces 3D en plastique. Quelques sympatisants familiers de la chose sont venus nous présenter leurs modèles afin que l’on puisse juger de leurs possibilités.

Force est de constater que le processus de création de la pièce en partant de…rien est pour le moins étonnant : il y a un peu de magie dans ces appareils-là. Il est d’ailleurs envisagé que, dans un avenir pas si lointain, le lab herberge l’un ou l’autre de ces engins appartenant à des tiers. Avant l’acquisition/fabrication de sa propre machine par l’Electrolab?


Quelques esprits perpétuellements insatisfaits se sont déja mis à cogiter pour évoquer telle ou telle modification ou améloration a apporter aux modèles visibles ce mardi. Pour un jour aboutir un jour à concevoir notre propre version, que l’on baptisera ElectroRepLabRap ?

Aménagements
Le WE prochain (26 et 27 février),c’est « au boulot » (avec la chanson du « Pont de la rivière Kwaï » que l’on siffle en boucle ?). Les travaux d’aménagements continuent de plus belle. Plomberie, sanitaire, installation électrique, et maconnerie fine sont au programme, détaillé ici. Grâce aux pages wiki dédiées à ce grand chantier, les travaux peuvent être mieux préparés et les points blocants anticipés. Quoi qu’on en dise, si l’on veut réellement avancer, un soupçon d’organisation n’est pas superflu. Même la liste des présents (et par réciproque, la liste des absents) est gérée sur ces pages!
D’ailleurs, à ceux qui ne sauraient pas quoi faire à ces dates, on leur propose de venir nous aider. Vous gagnez en prime une autoformation d’abstinence au robinet à images devant lequel vous êtes habituellement scotché pendant ces 2 jours. C’est « Dekko » pour de vrai, mais sans la dame IDO en salopette rouge et ses intrusives caméras braquées sur la moindre coulure de peinture …

Coup de filet

– C’est quoi cette arme médiévale repeinte en blanc qu’on voit là sur la photo?
– C’est un support de robinet.
– Ah ouais, quand même ! Vu la forme du bizness, j’espère qu’il permet au moins de se servir une bonne pression bien fraîche, ce robinet !
– C’est le support du miltigeur de l’évier de la cuisine. Donc eau froide, tiède ou chaude.
– Pouah de l’eau! Et avec un tel talent, c’est pour quand l’expo au MOMA ?
– C’est simplement utilitaire, on ne vise pas l’art constuctif.
– Ouais, enfin bon, ce machin, moi aussi j’aurai pu le faire !
– Bien sur. Sauf que tu l’as pas fait.

Nous vous avions déja parlé du miltigeur récupéré de l’évier de la cuisine qui – incomplet – a besoin d’un support pour éviter qu’il ne bouge tel un joystick. Le support dont nous vous avons déjà parlé dans ces pages étant terminé, reste à amélorer la fixation du robinet sur celui-ci.
La vis M6 d’origine qui flotte littéralement dans son trou est vraiment faiblarde pour maintenir ce manche de 30cm de long en inox pesant près de 3kg : le bras de levier est si important que les risques d’arracher le robinet de l’évier sont loin d’être négligeables. Dommage que le fabricant ait tant rogné sur la qualité de la fixation : c’est un bel objet mais la pernenité de son installation n’est – en l’état – pas assurée. Un coup de taraudage dans le socle du robinet a été necessaire pour disposer d’un filet normé M8 destiné à accueilleur un gougeon en inox définitivement collé au scelle-roulements, version indémontable. On aurait bien aimé passer au M10 mais la place vient à manquer puisque les flexibles d’arrivée d’eau passent également dans le corps du robinet. Eu égard a la forme particulièrement effilée du mitigeur et du fait que l’on ne dispose plus du support d’origine, il sera difficile de faire plus que ce qui a été bricolé pour le faire tenir – enfin – en place. Son montage est prévu dans les prochains jours.

Members only
+ 1 membre la semaine précédente: c’est une heureuse nouvelle car la force du lab, c’est avant tout les personnes qui le font vivre. Et pour attirer de nouvelles vocations, les membres actuels font une pub d’enfer pour rameuter leurs amis et même le ban et l’arrière-ban de leurs relations. Par ailleurs, nous accueillons régulièrement des sympatisants qui, par simple curiosité, viennent nous voir pour humer l’ambiance du lieu et décider in situ si cela vaut le coup d’entrer dans la danse. Faut dire qu’après un bon repas, on peut mieux décider en son âme et conscience si l’on souhaite participer à cette grande aventure, dont l’histoire s’écrit semaine par semaine.
D’ailleurs, afin de connaître le nombre de membres actuels, ne faudrait-il pas demander aux Webmestres de mettre un petit compteur sur le site web : bah, on va commencer modeste avec 6 chiffres avant la virgule 🙂